La Maison Des Humanités PROJET LA MAISON DES HUMANITES PROJECT THE HOME OF HUMANITIES PROYECTO LA CASA DES LAS HUMANIDADES مشروع بيت الإنسانيات

Projet novateur de parc culturel (arts - sciences - lettres - spiritualités - abyssaux)

Les cafés Philo

La Maison Des Humanités

L'Association des Amis


04/10/2012 : Livre de Dimitri Vitkovski, Une vie au goulag

Livre une vie au goulag


Le livre autobiographique de Dimitri Vitkovski « Une vie au goulag » est paru au éditions Belin.

Cet ouvrage qui est le fruit d’une longue recherche entreprise par Philippe Houdy et d’un travail collectif de traduction et d’élaboration exceptionnel puisqu’il relate avec une écriture d’une extrême sensibilité 30 ans de vie de souffrances illuminées par la beauté du grand nord russe et de gestes de compassion.


Fiche du livre « Une vie au goulag » au Editions Belin :

Fiche technique

ISBN : 978-2-7011-6441-0
Paru le : 04/10/2012
Editeur : Belin , Paris
Auteur : Dimitri Vitkovski
Préface : Nicolas Werth
Traduction du russe : Véronique Meurgues
Avant-propos : Anna Pilkington
Postface : Véronique Meurgues et Philippe Houdy
Nombre de pages : 160 pages
Format : 15 x 21 cm
Reliure : Broché cousu
Couleurs : Noir et Blanc

Résumé

Une vie au goulag, récit autobiographique de Dimitri Vitkovski, est un document exceptionnel, jamais publié en France, cité pourtant par Alexandre Soljenytsine en ouverture de L’Archipel du Goulag.
Écrit dans les années soixante, ce récit est une plongée dans l’univers concentrationnaire de la Russie soviétique. Il décrit, sur près de trente ans, une vie de captivité entrecoupée de très courts répits de liberté. Dimitri Vitkovski est pour la première fois arrêté en 1926, deux ans après la mort de Lénine. Il a vingt-cinq ans. Ce n’est qu’en 1954 qu’il sera autorisé à rejoindre enfin les siens à Moscou.
Déportation dans les profondeurs des forêts sibériennes, travail de bagnard dans les îles Solovki, tortures, interrogatoires, peur et survie : Dimitri Vitkovski, ingénieur devenu zek, accusé sans preuve mais lourdement condamné, décrit le monde des persécuteurs et des prisonniers, les vagues de terreur, le monde du camp perdu au bout du monde, face à la nature belle et hostile. Un document pionnier, un texte poignant.

- Philippe Houdy - Contacts - Mentions légales - Suivez-nous - Presse - Evènements -